dans Le bonheur

J’adore ce blog ! C’est tout d’abord une « mémoire » de ce qui se passe dans nos vies pour les années à venir, mais c’est surtout un superbe miroir pour celui qui écrit. Ce billet est le 135e que j’écris sur NotreVie.ca, près de 8 ans après le premier, publiés en novembre 2003. Il est fascinant de remonter en arrière, lire les billets précédents et constater l’évolution de nos vies. En 2003, nous n’étions pas mariés, nous n’avions pas d’enfant, INBOX n’était qu’une idée et j’avais un appartement sur la rue de Lorimier avec 3 autres gars ! Les choses ont bien changé, et pour le mieux !

Ce blog est aussi un exutoire et une thérapie en soi. Il me permet d’écrire ce qui se passe dans nos vies et me permet de sortir quelques émotions ici et là :-). Il me permet aussi de constater mes propres contradictions. On entend souvent dire qu’on « ne se voit pas aller ». Et c’est bien vrai. Nous avons une facilité à regarder les autres, mais nous, c’est un brin plus difficile. Et voilà donc toute la puissance d’un site comme celui-ci où, de par mes écrits, je suis un peu plus en mesure de « me voir aller ».

Ainsi je réalise, quelques jours après la publication de mon précédent billet, il me semble que je paie tout le temps, qu’il est en forte contradiction avec mes écrits de la semaine d’avant : Mon fils, le gagnant. Dans ce dernier, j’exprime toute l’admiration que j’ai envers mon fils qui a agi en vrai gagnant en réglant lui-même son problème, et dans l’autre, je me plains pendant plusieurs paragraphes que je suis tanné de payer ! Après coup, je réalise que ce billet était une excellente démonstration d’une situation ou je me décris moi-même comme une parfaite victime ! Bravo Papa ! LOL

Mais bon, je n’ai jamais dit que j’étais parfait ;-). Par contre, je me réjouis d’avoir un blog où je peux écrire mes états d’âme. De cette façon, je suis en mesure de clairement voir ce que je fais de bien et de moins bien. Se plaindre parce que nous avons l’impression de payer tout le temps, c’est un comportement de victime. Pas un comportement de gagnant. Alors je me relève, je me retrousse les manches, je remonte en selle : je suis tanné de payer tout le temps ? Pas de problème, je n’ai qu’à faire plus d’argent ! Et ça, c’est ce que je contrôle. Je ne contrôle pas les décisions de notre gouvernement (ou si peu, à moins de s’investir à temps plein en politique). Je ne contrôle pas non plus les opinions un brin divergentes par rapport aux miennes de mes concitoyens. Ils veulent plus de gouvernement, moi j’en veux moins… Cependant, je peux contrôler « l’entrée » d’argent ! Je suis maître de ma vie et il n’en tient qu’à moi de générer plus de revenus ! Voilà donc une attitude de gagnant !

J’espère que je continuerai à écrire des sottises de temps à autre, question de pouvoir les voir, et ainsi m’améliorer 🙂

 

D’autres billets qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire