dans Le bonheur

Si vous n’avez pas encore entendu parler du WHY (le « pourquoi »), je vous recommande fortement Start With Why de Simon Sinek et le Le Why Café de John P. Strelecky.

Le WHY, c’est notre raison d’être. Notre pourquoi. Pourquoi on fait les choses. Ce qui nous pousse à avancer, malgré les obstacles, les embûches et les inconvénients. Mon WHY, c’est aider les gens à réaliser leur plein potentiel. C’est ce qui m’anime. C’est la raison pour laquelle je me lève le matin. C’est ce qui me pousse à vouloir devenir meilleur tous les jours. C’est ce que j’essaie de faire avec mon équipe, mes clients, mes partenaires, les lecteurs de ce blogue, les gens qui assistent à mes conférences, etc.

Quand on trouve notre WHY, tout devient (plus) facile. Le WHY nous donne le courage, la détermination et l’énergie de continuer malgré les difficultés. Parce que des difficultés, il y en aura toujours.

Je sais que pour beaucoup de gens, le WHY est ce quelque chose d’abstrait, qu’on n’est pas sûr de comprendre et qu’on ne sait pas comment trouver. Je n’ai pas de recette pour trouver son WHY malheureusement. Autre qu’il faut d’abord vouloir le trouver. Il faut chercher, il faut lire, il faut écrire, il faut réfléchir. Ça prend du temps. Mais ça se trouve.

Dans le but d’aider un petit peu à mieux saisir ce qu’est le WHY, je me permets de partager une histoire provenant du livre que je suis en train de lire cette semaine, The Compound Effect de Darren Hardy.

Disons que je place sur le sol une poutre en métal d’une longueur de 100 pieds. Je vous lance ensuite le défi de marcher sur la poutre du début à la fin. Si vous le faites, je vous donne 100$. Allez-vous le faire ? Bien sûr. Un 100$ facilement gagné!

Maintenant, disons que la poutre de métal se trouve entre 2 gratte-ciel. Je vous demande encore de marcher sur la poutre pour atteindre l’autre gratte-ciel. Je vais évidemment vous donner le 100$ si vous arrivez à l’autre bout. Allez-vous le faire ? Non et vous m’enverrez probablement promener ;).

Considérez maintenant la situation suivante. Au bout de la poutre, sur l’autre gratte-ciel, il y a votre fils de 4 ans. Le building est en feu. Allez-vous marcher sur la poutre pour aller chercher votre fils ?

C’est ça un WHY.

Puissant, non ?

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 2 comments
  • Luc
    Répondre

    J’aime beaucoup cher Marc-André ! Nous venons certainement de la même planète!

Laisser un commentaire

[Vidéo] Le discours d'Al Pacino dans "Any Given Sunday"Déjeuner, café et victime