dans La business

En décembre dernier, Isabel et moi avons participé à la Croisière Succès Tout Inclus organisée par Patrick Leroux. Une semaine fort inspirante où nous avons assisté à des conférences vraiment intéressantes et avons rencontré des gens extraordinaires. J’ai quitté le bateau avec un million d’idées en tête, de l’énergie à revendre et des objectifs bien précis. Un de ceux-là est la création d’un groupe Mastermind. Vous ne connaissez pas? Ne vous en faites pas, moi non plus je n’en avais jamais entendu parler. Mais une des activités durant la semaine a été un atelier de Mastermind.

J’ai tellement aimé que je me suis dit que de retour à Montréal, j’apprendrais tout ce que je pourrais sur la création d’un groupe Mastermind et que j’en créerais un. J’ai passé une semaine à lire tout ce que je pouvais sur le sujet. Je vous en offre ici un résumé. Et, vous vous en doutez bien 😉 : la prochaine étape, c’est d’en créer un !

Qu’est-ce qu’un groupe Mastermind?

Je commence par la définition de George Torok, que je laisse en anglais, car je n’ai malheureusement pas trouvé de traduction exacte :

A group of like minded people being brutally honest and supportive of each other to help each other grow.

Selon Wikipedia :

A small club of like-minded advanced talents who meet periodically for mutual brainstorming/accountability sessions.

Donc, un petit groupe de gens qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes intérêts, qui se rencontrent sur une base régulière pour s’aider à grandir sur tous les aspects de leur vie.

Les origines

Selon différentes sources, il semble qu’Andrew Carnegie, un milliardaire des années 1800 aurait attribué son succès à un groupe qu’il appelait lui-même son groupe « Master Mind ». Il était convaincu qu’un groupe pouvait devenir une « 3e intelligence » qui permettait de résoudre des problèmes difficiles. Le concept a par la suite été popularisé en 1937  par Napolean Hill dans son livre « Think and Grow Rich ».

Les éléments importants

Tous les articles que j’ai lus s’entendent sur certains éléments clés qui assurent le succès ou l’échec d’un groupe Mastermind.

1- La qualité des gens autour de la table

Les membres du groupe doivent avoir une personnalité compatible et partager certaines valeurs communes. Il faut aussi avoir des niveaux de succès personnels et d’affaire relativement similaire. Par exemple, un entrepreneur qui démarre trouvera probablement beaucoup de valeur à participer à un groupe où se trouve un entrepreneur avec 20 ans d’expérience à la tête d’une entreprise de 100 millions de chiffre d’affaire. Ce dernier par contre, n’y verra probablement pas beaucoup d’intérêts…

2- La différence des compétences et des expériences

Les membres doivent apporter des compétences et des expériences différentes et complémentaires autour de la table. On ne voudra pas 5 informaticiens geeks ;-). Il faut trouver des gens experts en ventes, en finance, en marketing, etc.

3- Un engagement solide

Les membres doivent être habités d’un haut niveau d’engagement. On ne participe pas à un groupe Mastermind à la légère. Comme dirait Yoda (référence de geek ;)) :

Do. Or do not.

On s’entend sur un horaire et on s’y tient. Si un membre devient délinquant, il sera mis en dehors du groupe. La synergie et la dynamique du groupe ne pourront fonctionner si un membre tire les autres par le bas.

4- Des objectifs concrets

Si on veut progresser, il faut des objectifs. Sans objectif, on ne peut mesurer si on avance ou on recule. Chaque membre du groupe doit donc se fixer 1 objectif à réaliser dans la prochaine année. L’objectif doit être mesurable. À chaque rencontre, chaque participant expliquera où il en est par rapport à son objectif.

Quel est le fonctionnement d’un groupe Mastermind

Comme mentionner précédemment, un des éléments les plus importants est la qualité des gens. Il faut donc choisir 4 à 8 personnes qui correspondent aux critères que nous avons établis. Par exemple :

  • Entrepreneur
  • Entreprise avec un chiffre d’affaires entre 500 000 et 1.5 million
  • Pas de compétiteurs

Par la suite, pour ajouter ou remplacer un membre, il sera primordial que chaque membre approuve la nouvelle personne. Du même coup, si un membre ne fait plus l’affaire, il faudra l’exclure.

On s’entend ensuite sur la fréquence. Par exemple, une fois par mois, le premier jeudi du mois. On s’entend sur un endroit, une heure et une durée. 2 ou 3 heures.

Le déroulement est très simple. Chaque membre dispose du même nombre de temps. Par exemple 20 minutes. Il commence par résumer ce qui s’est passé depuis la dernière rencontre. Il explique aussi où il en est par rapport à son objectif et finalement, énonce une problématique d’affaire ou personnelle. 5-10 minutes.

Les 10-15 minutes suivantes sont réservées aux autres membres du groupe qui lui donneront leur feedback. Conseils, idées, trucs, etc. Les autres membres du groupe agissent comme un catalyseur de solutions et d’idées pour faire grandir le membre.

Puis, à la fin de l’année, on fait une séance spéciale où on fera un « post-mortem » de l’année, on explique si on a atteint notre objectif et pourquoi, et on se choisit un objectif pour l’année suivante.

En conclusion

Je suis persuadé que la création d’un groupe Mastermind peut nous aider à avancer vers nos objectifs personnels et professionnels. J’aurais aimé avoir été exposé à ce concept au début de ma vie d’entrepreneur :). Mais mieux vaut tard que jamais! Alors, est-ce que ça vous tente de vous joindre à moi pour créer un groupe Mastermind? 🙂

Dans tous les cas, si vous avez déjà participé ou participez actuellement à un groupe Mastermind, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions! Laissez-moi un commentaire ci-dessous ou contactez-moi ici.

Sources et lectures complémentaires

Si le sujet vous intéresse, voici quelques articles que j’ai trouvés intéressants :

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 15 comments
  • Louise Pouliot
    Répondre

    Merci beaucoup pour le partage des conditions préalables pour qu’un cercle Mastermind fonctionne et soit enrichissant pour ses membres.J’ai fait une demande, il y a 2 ans à un réseau d’affaire (RFAQ) mais on dirait que l’intérêt pour ce genre de projet est plutôt limité dans ma région.Je ne désespère pas, je commence à penser que mieux vaut le créer soi-même…

  • Marc-André
    Répondre

    Merci pour les bons mots Louise. Effectivement, on n’est jamais si-bien servi que par soi-même 🙂

  • Lee
    Répondre

    Salut,

    Très bon article.
    Je pense effectivement qu’un groupe mastermind est un véritable accélérateur pour son business ou blog car c’est un catalyseur des compétences de ces membres pour vous faire avancer plus vite. Ne restez plus seul, regroupez-vous !

    A bientôt,

  • Marcia Pilote
    Répondre

    Merci pour ce beau travail de contenu à propos du master Mind qui est un outil méconnu et pourtant si extraordinaire.
    Je suis toujours étonnée de constater que chaque fois qu’on parle de Master Mind, il y a toujours des photos de monde en complet et en tenue  » business ». J’ai un groupe Master Mind depuis 25 ans. Je donne des formations Master Mind à des femmes qui après les 5 heures de cours peuvent être autonomes pour partir leur groupe. Un duo ou un trio maximum. J’utilise et recommande cette approche dans un but de parcours personnel et spurituel dans toutes les sphères de notre vie. Plus de 1000 personnes depuis 20 ans ont assisté à ma formation et j’aie penser que plus il y aura de duos et trios Master Mind dans le monde, mieux se portera la planète. Bonne fin de journée,
    Marcia

    • Marc-André
      Répondre

      Merci pour les bons mots Marcia. Effectivement, les groupes Mastermind sont un outil extraordinaire pour apprendre, croître et créer plus de succès et de bonheur autour de nous. Bonne journée à toi aussi !

  • Daniel Maniscalco
    Répondre

    Bonsoir,

    Je découvre ce soir, 20 juin 2015, votre article.

    Quels sont les résultats concrets que vous avez obtenus depuis 2013 ?

    Cordialement,

    Daniel Maniscalco

    • Marc-André
      Répondre

      Bonjour Daniel,

      Je n’ai pas conduit d’études pour mesurer les résultats concrets, mais ce que je sais c’est que nous nous sommes entraidés à surmonter plusieurs situations difficiles dans les 2 dernières années. Nous avons beaucoup appris les uns les autres et nos entreprises sont tous encore existantes et ont grandies 🙂

  • Gohan Vingttrois
    Répondre

    Cet article est clair, bonnes explications surtout.
    Je ne connaissais pas grand chose à l’organisation des mastermind.
    J’ai lu Hill mais ça ne m’avait pas interpellé.

    Avec un peu de recul, ça prend tout son sens!
    Merci.

  • Perrin
    Répondre

    Très très intéressant. Peut-on faire partie de plusieurs mastermind ?

  • Younal
    Répondre

    Bonjour j’ai lu hill et je compte creer mon mastermind pour l’instant je communique sur fb avec une page dédiée rs4 social club. Quels tarifs proposez vous pour integrer votre mastermind??

    • Marc-André
      Répondre

      Merci pour le commentaire! Je n’en était pas encore à faire payer pour le groupe. Un jour peut-être 😉

pingbacks / trackbacks
  • […] Les groupes de perfectionnement collaboratif sont des groupes permettant aux entrepreneurs de se rencontrer à une fréquence déterminée à l’avance. Une fois par mois, par exemple. Ils vont chercher ensemble de l’énergie qu’ils ne trouvent pas nécessairement avec leur entourage. À chaque rencontre, les entrepreneurs échangent sur une thématique précise en fonction des besoins des personnes faisant partie du groupe qui est généralement composé d’entrepreneurs et travailleurs autonomes dont l’expertise n’entre pas en compétition. Même si la formule de base est semblable, il existe différents types de groupes. J’ai, pour ma part, déjà fait partie du club des mentorés de la Fondation de l’entrepreneurship. Je sais que le SAJE entrepreneurs offre également ce type de services. Vous pouvez également vous renseigner sur les groupes Mastermind. […]

  • […] Ah oui, j’oubliais, le nom 2.0 pour un tel club est mastermind, autant appeler un chat un chat ! http://notrevie.ca/2013/01/08/creer-un-groupe-mastermind/ […]

Laisser un commentaire

Les 5 étapes pour régler une crise