dans La famille
Texte de Jacques Lanciault
Félix chez la Père Noël en 2006.
Déjà, un deuxième Noël pour Félix, une fête qui approche à pas de géant. En fait, dans une semaine nous y serons.

Maintenant âgé de presque deux ans, c’est une évidence que notre petit bout d’homme en profitera en grand. Alors, petit message à tous ceux qui avez l’intention de lui offrir des vêtements en cadeau : cette année, Félix saura faire la distinction entre un beau présent et… un moins beau (lire ici entre des jouets et du « linge »). Si vous persistez dans vos intentions de vous faire plaisir à vous plutôt qu’à lui, ne soyez pas surpris alors de constater que notre cher petit ne fait aucun cas de toutes ses boîtes contenant des objets inutiles à son plaisir, sauf peut-être celui de déchirer rapidement le papier d’emballage pour découvrir le contenu.

Comme pour tous les enfants, autant ceux d’aujourd’hui que ceux d’une autre époque, Félix a eu droit à la visite chez le Père Noël. À dire vrai, il n’est pas vraiment entiché du bonhomme Noël. Probablement qu’il ne sait pas encore que c’est lui qui vient placer tous les cadeaux sous l’arbre pour Noël. Il s’en est tenu loin, un petit banc à côté du vieux bonhomme lui a largement suffi. Mais, il a accepté de bon cœur de sourire pour les besoins de la photo.

Marc-André chez la Père Noël en 1980.

Marc-André, le père de Félix, chez le Père Noël, en 1980 alors âgé de 18 mois. N’y a t-il pas ressemblance frappante avec Félix!

Si la visite du Père Noël ne l’a guère enthousiasmé, la petite balade en train, elle l’a grandement emballée. Nous avons fait deux tours complets du Centre commercial Duvernay et Félix n’avait pas les yeux assez grands pour tout voir. D’ailleurs, tout au long de la semaine il n’a jamais cessé d’être impressionné et pour cause : la ballade en train mercredi soir, le cinéma Imax du Vieux-Port vendredi et Caillou en personne au Biodôme samedi.

Et dire qu’il aura droit à une autre journée grandiose lundi prochain alors qu’il sera littéralement enseveli sous une multitude de cadeaux!

Joyeux Noël mon p’tit Pit!

Jacques et sa soeur Louise chez la Père Noël en 1957.

Et maintenant, le père de Marc-André, moi-même à l’âge de 4 ans, chez le Père Noël avec ma soeur Louise, que Félix appelle affectueusement Loulou.

D’autres billets qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire