dans La business

Le thème de mon tout premier séjour à l’École d’Entrepreneurship de Beauce l’année dernière était « Saisir les opportunités ». Et ça ne s’applique pas seulement en affaire, mais partout dans notre vie. Depuis ce séjour remarquable, je m’efforce de garder mes yeux grands ouverts et je me pose sans cesse la question suivante: quelles sont les opportunités que je ne vois pas.

Mais voir les opportunités n’est que la moitié de l’équation. La 2e est encore plus cruciale. Il faut les saisir et passer à l’action.

Je vous raconte une petite anecdote qui illustre bien mon propos.

Récemment, j’étais à Busch Gardens avec Isabel et les enfants. Il y avait beaucoup de monde, et de longues files d’attente. Nous étions en fin de journée et on se trouvait à l’entrée du Cheetah Hunt (un vraiment cool manège par ailleurs ;)). Isabel était partie avec Chloé porter nos sacs dans un casier et j’attendais leur retour avec Félix.

Une jeune femme s’est approchée de moi en me tendant un billet Quick Pass. Elle me dit de l’utiliser avec mon fils, car elle doit quitter. C’était un billet pour 2 personnes, qui nous permettait, à Félix et moi, d’utiliser la ligne rapide et de passer devant tout le monde. Au lieu du 60 minutes d’attente normal, on pouvait faire le manège en moins de 10 minutes.

Mais vous voyez le problème, n’est-ce pas ? Le billet n’est que pour 2 personnes. Qu’est-ce qu’on fait avec les filles ? 😉

Plusieurs choix s’offrent à nous:

  • On laisse tomber le billet, on attend 60 minutes et on y va à 4.
  • On laisse les filles faire la ligne normale et nous on passe par la voie rapide ;).
  • On laisse les enfants y aller seuls, avec le Quick Pass et ils n’attendent que 10 minutes.
  • On étire un peu les règles, on tente notre chance et on fonce dans la ligne rapide, à 4, même si notre billet n’est que pour 2 personnes. Et on voit ce qui se passera…

Isabel me dit qu’on ne peut pas y aller à 4, le billet n’est que pour 2.

Félix me dit qu’il n’est pas confortable à y aller sans nous.

Chloé me dit d’essayer quand même.

Alors on a fait quoi ? J’ai convaincu Isabel et Félix d’y aller quand même. Essayons! On verra rendu là.

On est donc entré par la file rapide. On est passé devant tout le monde et on est arrivé à la fin de la ligne. On devait montrer notre billet à une employée pour passer le tourniquet. Je lui montre et elle nous laisse passé Félix et moi. Isabel nous suit. L’employée lui demande son billet. Je lui dis qu’elle est avec nous.

– Mais votre billet n’est bon que pour 2 personnes, dit-elle.

– Oh! Que je m’exclame! C’est une dame qui nous a donné son billet, car elle devait s’en aller. Pourriez-vous quand même nous laisser passer ? Ce serait tellement apprécié !!!

– Ouais, j’imagine que oui… Allez-y…

Bouilla! comme dirait ma fille!

2 minutes plus tard, on était dans le manège et on a eu vraiment beaucoup de plaisir. À la sortie, on a entendu un employé annoncé que le manège devait temporairement fermer pour un entretien mécanique.

Re-Bouilla!

Parlant d’opportunité, j’en ai profité pour faire un mini-coaching à mes enfants. Si on ne prend pas action devant une opportunité et qu’on ne la saisit pas, c’est sûr qu’on ne gagnera jamais. Oh, des fois on va perdre, c’est sur, mais d’autres fois on va gagner!

C’est Gretzky qui disait:

You miss 100% of the shot you don’t take.

Et il avait bien raison. Alors, quelle opportunité allez-vous saisir aujourd’hui ?

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 2 comments
pingbacks / trackbacks

Laisser un commentaire

4 pratiques pour pallier au plus grand défi de la croissance: la communication10 conseils à un jeune entrepreneur: 1- Apprends l'anglais!