dans La business

Hier se tenait la première rencontre du comité aviseur de Karelab. Un seul mot pour décrire l’expérience: WOW! Voici une petite capsule vidéo sur le sujet. 🙂

 

Le comité aviseur est aussi appelé comité consultatif, « board of avisors » ou encore « advisory board ». C’est un comité de restreint de gens (3 à 8) qui possèdent une grande expérience dans des domaines reliés ou non à l’entreprise. Ce ne sont pas des consultants embauchés par la firme, ni des employés ou des dirigeants de l’organisation. Ce sont des gens extérieurs à l’entreprise qui pourront apporter un regard neuf et des idées nouvelles, sans être émotionnellement attaché à l’entreprise.

Le comité aviseur se rencontre 4 à 6 fois par année avec l’entrepreneur ou les partenaires dirigeants. On y présente les chiffres, les grandes lignes des activités depuis la dernière rencontre, les grandes opportunités qui se trouvent devant nous, les défis, etc. Les aviseurs commentent, discutent, challengent, posent des questions et offrent des conseils à l’entrepreneur.

Ce dernier est souvent pris dans l’action et est collé sur son entreprise. Les aviseurs lui permettront de prendre du recul, de sortir du « day to day » et de regarder la forêt plutôt que l’arbre.

Contrairement à un conseil d’administration, le comité consultatif n’est pas décisionnel. Le comité ne décide pas de la direction de l’entreprise ou des stratégies à adopter. Il conseille, il ne dirige pas.

Généralement, chaque aviseur est rémunéré à hauteur de 500$-800$ ou plus par rencontre.

La BDC est un grand promoteur des comités aviseur. Ils utilisent le terme comité consultatif. Selon une étude fort intéressante de la BDC, seulement 6% des PME canadiennes ont mis en place un comité consultatif. Un autre fait saillant de l’étude:

La croissance des ventes a été plus forte après la mise sur pied d’un comité consultatif qu’avant. Ainsi, au cours des trois années suivant la mise sur pied d’un comité consultatif, les ventes ont connu une croissance de 66,8 %, comparativement à une croissance de 22,9 % au cours des trois années qui ont précédé la mise sur pied du comité.

Je vous laisse sur un petit article intéressant: Comment créer un comité consultatif qui ajoute une réelle valeur à votre entreprise

D’autres billets qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Adopte une discipline de vie