dans La business

Hier, j’ai publié un billet sur Ce que j’ai appris du recrutement dans la dernière année. Il reste un élément qui méritait son propre billet de blogue. Il s’agit de la façon dont les candidats appliquent chez nous.

Avant, nous leur demandions d’envoyer leur CV à une adresse courriel. Nous recevions évidemment, tout et n’importe quoi. Nos avons même appelé un candidat pour une entrevue, alors que ce dernier ne se souvenait même pas d’avoir appliqué chez nous… Ce n’est pas le genre de candidat que je veux. Chaque employé d’INBOX partage un set de valeurs communes. Parmi ces valeurs se trouvent celles d’INBOX :

  1. CARE
  2. Célébrer les gens
  3. Bâtir des relations solides
  4. Créer du plaisir, du fun et de l’insolite

Nous sommes ces valeurs et les vivons à tous les jours dans tout ce que nous faisons. Il est primordial que nos futurs employés vivent aussi ces valeurs. Un employé peut être le meilleur au monde dans sa spécialité, s’il n’a pas les mêmes valeurs que nous, nous préférons passer.

Il fallait trouver une façon de limiter le nombre de CV de piètre qualité que nous recevions, pour augmenter le nombre de CV de gens qui partagent nos valeurs et qui veulent vraiment travailler chez nous.

J’ai concocté un petit questionnaire en ligne (évidemment intégré avec notre outil de gestion d’entreprise, Podio – mais ça, ce sera le sujet d’un autre billet ;)) que les candidats doivent remplir afin d’appliquer chez nous. Plus de simples courriels impersonnels et inintéressants. Si vous voulez appliquer chez nous, vous allez devoir travailler un peu ;).

Voici l’idée derrière quelques-unes de nos questions.

Pourquoi appliquer chez nous?

Les gens ont généralement une « lettre de présentation » standard, où ils ne font que changer le nom de la compagnie et le titre du poste. C’est tout à fait plate, inintéressant et sans valeur. Je ne veux pas de lettre de présentation. Je veux que vous me disiez vraiment pourquoi vous appliquez chez nous. Et « juste pour avoir une job » n’est pas une bonne réponse. Parce que vous aimeriez, « partager votre expérience avec nous » ne l’est pas non plus. Cette question vise à essayer de dissiper la fumée. D’essayer d’entrevoir le fond des motivations du candidat.

LinkedIn, Twitter, Blog

Ça m’évite d’avoir à les chercher ;).

What’s the last book you read?

Une petite question en anglais. Une belle façon d’avoir un aperçu de la maîtrise du candidat de son anglais écrit. Et le dernier livre que vous avez lu révèle des informations intéressantes sur vous. J’ai reçu des réponses de tout genre. De Paulo Cohelo à Jim Rohn en passant par Fifty Shades of Grey et des bandes dessinées. 

Expliquez en vos mots ce que vous pensez que nous faisons chez INBOX

Cette question force le candidat à fouiller un peu notre site web et possiblement notre page Facebook. Ceux qui ne sont intéressés qu’à postuler pour postuler abandonneront à ce moment-là. Excellent. Ils ne sont probablement pas pour nous :). Mais ceux qui sont prêts à faire un effort nous découvriront un peu plus. Il y en a que nous intéresserons, d’autres non. Mais ceux qui seront intéressés par nous le seront vraiment.

Depuis que nous avons mis en place ce formulaire, 100 % des candidatures que nous recevons sont vraiment intéressantes, comparativement à environ 10 % quand nous ne demandions qu’un courriel.

Et un peu de « weirdness »

À la question « Cochez les items que vous maîtrisez parmi les suivants », nous avons introduit quelques éléments insolites du genre « La force », ou encore « La cuisson des pâtes », ou mieux, « Le ukulele ». L’insolite fait partie de nos valeurs. Il faut en mettre un peu partout :). Et selon les réponses, c’est encore une belle indication du niveau de compatibilité entre le candidat et notre environnement.

Et vous ?

Comment les gens appliquent-ils chez vous ? Ou comment préférez-vous appliquer sur un poste ?

D'autres billets

Leave a Reply

Ce que j'ai appris du recrutement dans la dernière annéeLe paradoxe de Stockdale