dans La famille

Texte de Jacques Lanciault

Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Montréal, le 2 janvier 2005 – Il a un air angélique. Il ne sourit pas encore, lui qui dort du sommeil du juste dans sa belle cage de verre. Coquet visage tout rose, coiffé d’une minuscule touffe de cheveux noirs, torse nu, bras et jambes allongés, les mains ouvertes présentant des doigts si petits qui affichent fièrement en leurs extrémités des ongles lilliputiens, tout propres, divinement taillés. Il n’est vêtu que d’une micro couche. Juste au dessus de celle-ci, un tout petit cœur bat à un rythme infernal. C’est ainsi qu’il me reçoit pour la première fois, moi son tout nouveau grand-père, 51 ans, tout chaviré! Il est beau, cet adonis d’un peu plus de deux kilos! Je suis fier, je suis ému, je suis attendri, je verse une larme et même deux! C’est mon petit-fils, celui que l’on appellera désormais Félix.

Après des heures et des heures d’attente, d’angoisse, de crainte et de souffrance pour la future mère, la médecine moderne a permis à Félix, fils d’Isabel et de Marc-André, de voir le jour, et ce, avec un gros mois d’avance, à 14h07, ce 2 janvier 2005. Une année qui s’amorce fort bien, quel beau début de vie!

Le système de santé québécois, si souvent décrié, a encore une fois accompli sa mission, efficacement, sereinement, discrètement. Un personnel médical ultra-compétent, d’une patience exemplaire, empathique et avenant a guidé les futurs parents, Isabel et Marc-André, dans les méandres des caprices de la nature et a permis au petit Félix de fouler cette terre qui a tant besoin de nouveaux hommes forts.

Demain, un nouveau jour se lève, Félix y est dorénavant présent. Une nouvelle famille prend son envol, à n’en pas douter pour le meilleur. Nos plus sincères souhaits de bonheur les accompagnent.

Le tapis rouge est déroulé, à notre tour maintenant de les regarder conquérir le monde.

Toutes les photos de Félix!

D'autres billets

Leave a Reply