dans La famille

Récemment, une de nos clientes m’a demandé conseil. Elle m’a expliqué que tous les amis de sa fille de 12 ans utilisaient Facebook et que, bien évidemment, sa fille aimerait elle aussi s’ouvrir un compte. La question qui tue : devrait-elle laisser sa fille s’ouvrir un compte, et si oui, quelles règles devraient être suivies.

Bang! Je me suis instantanément projeté dans 7-8 ans d’ici, lorsque ma fille me posera la même question. Un sentiment d’inconfort s’est comme par magie emparé de mon être… Ma vie est sur le Web, ma business est sur le Web. J’utilise les médias sociaux tous les jours, même en vacances (eh oui! ;-)). Je suis confortable avec tout ça, c’est une façon de vivre que j’ai choisie et qui me plaît. J’en accepte les bons et les mauvais côtés et je m’assume complètement. Mais la simple pensée que mes enfants risquent de prendre un chemin similaire un jour me rend tout chose…

J’ai bredouillé quelques réponses et règles de bon sens à ma cliente et je lui ai dit qu’elle me prenait un peu par surprise. Je vais réfléchir à tout ça et je t’en reparlerai bientôt, lui ai-je dit.

Ce que j’ai fait. J’ai réfléchi à la question, en ai parlé à mon entourage et à mon ami Google. Je vous livre donc le fruit de ma réflexion. À noter que, comme mentionnés plus haut, mes enfants ne sont pas encore en âge de penser à avoir un compte Facebook. Je n’ai donc pas d’expériences réelles. Et je vous encourage à commenter ce billet et à me faire part de ce que vous pensez. J’aimerais bien, moi aussi, être bien préparé lorsque mes enfants me feront inévitablement la demande…

Sur Facebook à 12 ans?

Selon les règles de Facebook, il faut avoir 13 ans pour y ouvrir un compte. Mais cela ne semble pas arrêter les ados… Ils se débrouillent pour s’ouvrir un compte quand même. Dans tous les cas, que les enfants aient moins de 13 ans ou plus de 13 ans, vous pouvez leur interdire d’ouvrir un compte. Mais il est fort à parier qu’ils le feront quand même, dans votre dos. Vous n’aurez donc aucun contrôle.

Je vous suggère plutôt de le leur permettre lorsqu’ils le demanderont, mais en leur imposant des règles. Voici les règles que j’imposerais à mon enfant.

1- J’aurai accès à ton compte Facebook

Je devrai avoir le mot de passe du compte Facebook de mon enfant. De ce fait, j’aurai accès au compte si la suppression d’un commentaire douteux ou d’une photo inappropriée survenait. Évidemment, j’utiliserai cette prérogative avec sagesse et minutie. Le but n’est pas de contrôler les faits et gestes de mon enfant, mais de réagir lorsqu’un danger apparaît.

2- Je serai l’ami Facebook de mon enfant

De cette façon, je serai en mesure de voir ce qu’il publie et de le « coacher » sur ce qui est approprié ou non. Évidemment, lorsque j’aurai un commentaire à passer sur son utilisation, je le ferai face à face dans la vraie vie et non par un commentaire sur Facebook 😉

3- Politesse et savoir-vivre, en tout temps

Comme dans la vraie vie, la politesse est de mise. On doit surveiller ce qu’on dit : pas de sacre, pas de violence, pas de sexe, pas de commentaire désobligeant envers personne. Avant chaque publication, il est important de se poser la question suivante : est-ce que je prendrais un porte-voix pour crier ce message, pour que la ville au complet l’entende ?

4- Pas d’information personnelle

Tu ne publies aucune information personnelle, sur toi, sur notre famille ou sur les autres : date de naissance, adresse de la maison, nom ou adresse de l’école ou de n’importe quel lieu qu’on fréquente souvent. On ne publie pas non plus à l’avance les endroits où on ira bientôt. Par exemple, on ne dit pas « Je m’en vais à tel endroit demain ». Pas d’informations sur nos allés et venus. Par exemple : « Mes parents s’en vont en voyage la semaine prochaine ».

5- Pas de photo inappropriée

Tu ne publieras pas de photos inappropriées : en maillot de bain, sans chandail, avec une bière à la main, dans une position inappropriée, etc.

6- On doit connaître nos amis

Tu ne deviendras ami qu’avec les gens que tu as rencontrés dans la vraie vie. On ne devient pas ami avec des étrangers, sous aucune considération.

7- Les paramètres de sécurité doivent être configurés comme suit

Les paramètres de sécurité Facebook sont un élément fort important de l’éducation Facebook de tout utilisateur. Pour y accéder, cliquer simplement sur la flèche en haut à droite de l’écran, puis sélectionnez Paramètres de confidentialité.

Par la suite, assurez-vous que le paramètre de partage par défaut est configuré à Amis.

Méthode de connexion

Puis, en dessous de cet icône, cliquez sur Modifier les paramètres de la section Méthode de connexion. Configurez chacun des paramètres comme sur l’image suivante.

Fonctionnement des identifications

Cliquez ensuite sur Modifier les paramètres de la section Fonctionnement des identifications. Configuré chacun des paramètres comme sur l’image suivante. À noter que On veut dire Activé.

Conclusion

Nos parents nous ont élevés. Ils nous ont appris à manger, à s’habiller, à traverser la rue, à dire non aux étrangers avec des bonbons, à ne pas laisser entrer des étrangers dans la maison, etc. Continuons d’enseigner tout ça à nos enfants, et plus encore! Savoir utiliser les réseaux sociaux en toute sécurité est l’un de ces nouveaux enseignements que nous devrons fournir à nos enfants.

Les règles discutées précédemment sont un bon début, mais elles ne sont qu’un moyen pour atteindre un but. Ces règles doivent être accompagnées de discussions fréquentes et de coaching dans la vraie vie. Tout ça pour atteindre le résultat final anticipé : faire de nos enfants des citoyens avertis et responsables qui sauront tirer tout le potentiel de Facebook!

Réactions, commentaires, questions? N’hésitez pas à publier un commentaire ci-contre!

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 2 comments
  • de villeneuve
    Répondre

    bonsoir
    je viens sur votre site suite à la découverte aujourd’hui même de l’ouverture d’un compte facebook par ma fille de 11 ans et ce à mon insu! tout à fait par hasard je me suis rendu compte qu’elle en avait crée un. en lisant ses messages j’ai réalisé qu’elle ne se rendait pas compte de la portée de ses actes et surtout qu’elle aurait pu se faire arnaquer très facilement car elle n’avait mis aucune protection dans ses paramètres. nous avons décidé avec son père de lui supprimer complètement l’accès à internet en lui enlevant son ordinateur. je suis à présent dans l’incapacité de lui faire confiance ! surtout qu’elle me manquait de respect depuis un certain temps! je suis aussi humiliée dans mon rôle de mère car pour moi le fait d’avoir effrontément désobéi à mes règles est très vexant et très révélateur de sa façon de voir les choses. en ce qui me concerne à 11 ans on ne peut pas les laisser seul même en surveillant de loin sa navigation sur le net. ils n’ont aucune conscience des conséquences et des corrélations ! plus tard oui mais à partir de 15 ans me semble préférable !!!!! je n’avais pas tout ca à son age !!!! mon père avait bien voulu me mettre la tv dans ma chambre mais m’avait fait un système pour me débrancher la prise de sa propre chambre à une certaine heure que j’utilise ou non la tv pr respecter mes heures de sommeil !!! oui je ralais mais il a pas cédé et il avait raison !!!!

  • Yannick
    Répondre

    Salut Marc-andré,

    Je faisais une recherche sur les règles à utiliser sur Facebook pour un ado et je suis tombé sur ton message sur la première page des résultats, alors me suis dit GO.

    Ma fille a commencé à utiliser Facebook à 11 ans, c’était dans mon dos, au début on la pognait, on supprimait son compte, mais elle le ré-ouvrait et en créait un autre, etc. Finalement on a du accepter le fait que tout ses amis de la classe (enfin ça c’est sa version à elle) étaient sur Facebook mais c’est vrai que plusieurs d’entres eux l’étaient. C’est donc une pression qu’elle vivait et nous aussi, on a cédé et on est devenu ami avec elle, on avait le mot de passe et on regardait ce qui se disait, mais c’est un travail qui prend du temps plus l’âge avance. Aujourd’hui deux ans, deux ans et demie (13 ans donc) après, elle a + 1000 amis, impossible à contrôler. Ce n’est pas faute d’avoir supprimé tout ces amis, quelques semaines après elle en avait autant si ce n’est plus. Ce n’est pas faute d’être ami avec elle, elle change les paramètres pour décider si certains messages envoyés seront ou nous visible par la famille. Elle supprime aussi des messages privés pour ne pas laisser de trace de ce qui est dit. Je ne parle pas des propos injurieux et irrespectueux qui sont envoyés en messagerie privée. Et si ce n’est pas Facebook alors ce sera Instagram, snapchat (encore moins de contrôle) ou d’autres bebelles.

    Bref, finalement ce n’est pas le média qui pose problème, c’est la manière dont on éduque notre enfant et la confiance que l’on va développer avec elle. Une chose est sûr, les règles étaient là, mais pas très explicite, il n’est jamais trop tard pour réexpliquer les règles.

    Je peux te dire que surveiller son enfant sur Facebook ce n’est pas le fun, d’abord parce qu’en tant que parent on a pas vraiment le gout de savoir tout ce que notre enfant dit avec ses amis, il a le droit à son jardin secret et deuxièmement notre enfant n’a pas envie que son parent le surveille, il se sent mal à l’aise et risque de développer d’autres espaces sur Internet ou l’on aura encore moins de contrôle.

    Alors chers parents, bonne chance ! Vous venez de mettre les pieds dans un immense terrain de jeux pour vos enfants ou les risques sont bien présents !

Laisser un commentaire

Le WOW effect ou comment ma femme est géniale