dans Le bonheur

Lors de la dernière retraite INBOX, nous avons eu le plaisir de recevoir Stéphanie Milot pour une conférence. Je lui ai demandé s’il lui arrivait d’avoir des mauvaises journées. Elle m’a répondu que non. Et elle m’a affirmé que je ne devrais jamais en avoir, moi non plus. Elle m’a dit quelque chose comme :

Quand ça commence à aller « moins bien » prends quelques minutes pour repenser à tout ce qui va bien dans ta vie. Tu as une belle famille qui t’aime, des enfants magnifiques, une femme extraordinaire, une super compagnie en croissance, des amis proches, tu gagnes bien ta vie en faisant ce que tu aimes, etc. Sois reconnaissant de tout ça et arrête de focuser sur les petits trucs qui vont moins bien.

J’ai trouvé ça intéressant. D’ailleurs, la reconnaissance est un thème qui revient souvent lorsqu’un parle de bonheur et de succès. Tous les conférenciers/auteurs/motivateurs que je connais parlent, à un moment ou à un autre, de reconnaissance. J’ai même lu un article récemment sur le blogue de Delivering Happiness qui propose de compter, tous les jours, les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants. Patrick Leroux propose pour sa part de prendre 30 secondes en se réveillant, et 30 secondes en se couchant pour être reconnaissant de tout ce que nous avons.

Nous avons tendance à focuser sur ce qui va mal, plutôt que sur ce qui va bien. Probablement nos réflexes innés, du temps où nous devions luter pour survivre. Dans ce temps, les lions et les ours étaient pas mal plus menaçants et on devait être très à l’écoute de notre environnement pour découvrir ce qui pouvait mettre notre vie en danger.

Ce n’est plus le cas maintenant. Il faut donc se « déprogrammer » et se refaire un nouveau schème mental. Le fait de reconnaître tous les jours ce qui va bien dans notre vie et ce qui nous donne du bonheur conditionne notre cerveau à voir le bon côté. À voir ce qui va bien. Plus on pratique, plus on devient bon. Et avec le temps, trouver le bon dans toute situation devient une seconde nature.

Et je ne sais pas comment l’expliquer, mais je suis persuadé que d’être reconnaissant dans la vie insuffle du bonheur en nous. C’est comme le geste de sourire qui, lui aussi rend heureux.  Essayez de faire un vrai sourire sans que ça provoque de la joie dans votre être. Le fait d’être reconnaissant pour tout ce qui va bien dans notre vie, c’est exactement le contraire d’écouter les nouvelles à la télé et d’entendre jour après jour de la tristesse, de la douleur, de l’horreur, de la détresse. Soyez reconnaissant, tous les jours, pendant au moins 1 mois, et voyez vous-mêmes les résultats 🙂

Je le fais maintenant depuis plusieurs mois. À tous les jours. Et je suis plus heureux. Essayez-le, qu’avez-vous à perdre 😉

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 5 comments
  • Gilles de Rosnay
    Répondre

    Excellent!! Merci Marc-André pour ces articles très intéressants de ton blog!

    Et comme toi, un des apprentissages que j’ai fait dernièrement et que j’applique et dont j’ai déjà observé les bienfaits incroyables sur mon bonheur, sur ma vie c’est la RECONNAISSANCE!!

    C’est un cercle sans fin! Plus je suis reconnaissant et plus j’ai de quoi être reconnaissant!!

    VIVE LA RECONNAISSANCE!! Et pour utiliser une abréviation d’un de mes amis pour dire « Merci à la VIE » : M@LV !!

  • louise lanciault
    Répondre

    salut Marc-André,
    Très intéressant ce que tu écris. C’est si important de se brancher sur le bonheur. Je me considère comme une personne très heureuse. De façon intuitive, je constate que j’ai mis en pratique depuis fort longtemps plusieurs éléments de la technique dont tu parles. Je crois bien que cette technique en est une bonne pour se centrer sur soi-même et ainsi être en mesure de se dév
    elopper ou à tout le moins à se réajsuter au besoin. De tous les temps, je me suis levée tôt pour siroter mon café et réfléchir sur ma vie en gardant un oeil sur mes priorités et mes valeurs. Mon heure de solitude matinale dans le silence est si importante que lorsque j’en suis privée on dirait que je me sens complètement perdue, sans repères. Continue tes démarches de développement personnel, c’est super et je peux en témoigner, ça marche. Let’s go !!!!

  • Claude
    Répondre

    Merci pour votre billet que j’ai aimé lire. J’aimerais enchérir que dans bien des cas, les gens utilisent les relations afin d’obtenir quelque chose. Se faire reconnaître des autres fait partie de ce que l’on prend des autres. Nous avons un choix libre entre utiliser les relations pour obtenir quelque chose des gens ou bien utiliser les relations pour apporter quelque chose de plus grandiose dans nos sentiments et ceux des autres.

    Est-ce que la reconnaissance des autres est une façon apprise pour s’oublier et ainsi s’aimer au travers les autres ? Pouvons-nous observer ce fait et choisir de vivre différemment ?

Laisser un commentaire

9 habitudes qui ont changées ma vieL'univers de Patrick Sénécal