dans La business

Depuis 1998 que je connais mon mentor. Depuis 1998 que j’entends parler des styles de personnalité. C’est une des bases de ses enseignements. Petit à petit, j’ai incorporé ces concepts à ma vie, et à mon entreprise. Les styles de personnalité sont ainsi devenus des concepts de base qui sont enseignés et véhiculés chez Karelab. Tout nouvel employé est formé sur ces concepts dès sa première semaine.

Il existe d’innombrables théories sur les styles de personnalité. Et chacune d’elle partage des éléments communs avec les autres. Un des piliers du développement des concepts de styles de personnalité est Carl Jung, médecin, psychiatre et psychologue nés en 1875 en Suisse.

Plusieurs théories des styles de personnalités sont des variantes tirant en fait leur origine des principes de Jung. Personnellement, j’adhère à la théorie de Jung, dans une version un brin simplifiée qui favorise son utilisation dans la vie de tous les jours.

Deux axes

Le modèle que nous utilisons est représenté par 2 axes, formant 4 quadrants. L’axe horizontal représente le passé, à gauche, et le futur, à droite. L’axe vertical représente l’objet en haut, le sujet en bas.

Évidemment, pour des fins de représentation, nous utilisons toujours les extrêmes pour comprendre les différences entre les quadrants et entre les axes. Les styles de personnalité sont infiniment plus subtils et plus complexes.

Maintenant, chacun d’entre nous possède un certain nombre de caractéristiques empruntées à chacun des quadrants. Personne ne possède que des caractéristiques dans un seul des 4 quadrants. Mais généralement, certaines caractéristiques sont plus fortes que d’autres, et de ce fait, nous définissent un peu plus. Ainsi, nous possédons généralement un style primaire, et un style secondaire.

Et il nous arrive tous de voyager dans les différents quadrants selon notre intérêt.

Le futur

Les gens à droite (sans aucune connotation politique !), sont dans le futur. Ils ont une facilité à entrevoir ce qui pourrait être. Ils sont toujours en train de penser à demain, à la semaine prochaine, à l’année prochaine. Ils voient les avantages et les bénéfices.

Le passé

Les gens à gauche sont plus ancrés dans le passé. Ils ont une grande mémoire, sont attachés aux souvenirs, ont une facilité à associer une nouvelle situation avec ce qu’ils ont déjà vécu dans le passé.

L’objet

Les gens en haut sont intéressés par l’objet, les choses. Pas les gens. Ils sont généralement plus froids, et pensent beaucoup, parlent peu.

Le sujet

Les gens en bas préfèrent le sujet, les gens. Ils sont généralement plus chauds, parlent pour organiser leurs pensées.

Les 4 styles de personnalités

L’intersection de ces 2 axes forme 4 quadrants. Ce sont 4 styles de personnalités. Aucun de ces styles n’est meilleur que l’autre. En fait, je dirais que chaque style est handicapé en soi. Il ne possède qu’un quart de l’intelligence, un quart de tous les pouvoirs. La clé du succès dans une organisation est donc de rassembler des gens de tous les styles de personnalité. Chaque personne peut ainsi jeter un peu de lumière sur chaque situation.

L’analytique

L’analytique se trouve en haut à gauche. Donc il est dans le passé, et sur l’objet. Il a une facilité à trouver toutes les embûches, les inconvénients et les problèmes. Il est cartésien, perfectionniste et super organisé.

Il est le spécialiste du quoi : qu’est-ce qu’on fait.

Le fonceur

En haut à droite, le fonceur est dans le futur et focus sur l’objet. Il a 12 millions d’idées par jour. Il est intuitif, il voit tous les avantages et les bénéfices. Il est entêté, arrogant et ne considère pas l’opinion des autres.

C’est le spécialiste du pourquoi : pourquoi est-ce qu’on ferait ça.

L’aimable

L’aimable se trouve en bas à gauche. Il focus sur le sujet et est dans le passé. Il possède une très grande empathie, il est sensible, constant, prédictible et cherche les consensus. Il mène les projets à terme.

Il est le spécialiste du comment : comment allons-nous faire ça.

L’expressif

En bas à droite, l’expressif est dans le futur, et focus sur le sujet. Il vit dans un monde d’émotions. Il est plein d’énergie, spontanée, fun, entertainer né. Il est peu organisé et a peu d’écoute.

C’est le spécialiste du qui : avec qui allons nous faire ça.

Les 4 styles dans un projet

Comme mentionné plus haut, il nous faut des gens de chaque style dans un projet afin de réussir. Si on représente le rôle de chaque style dans un projet, ça ressemble un peu à ça :

Le fonceur va avoir l’idée. Il y a un besoin là et on pourrait le combler. Il a la liste complète de tous les bénéfices!

L’analytique prend le projet et trouve toutes les embûches et les problèmes et les raisons pour lesquelles ça pourrait échouer.

L’expressif prend le projet et rallie les gens. Il démarre le moteur des émotions pour que tous ensemble, on fonce vers le projet!

L’aimable trouvera comment le faire et s’assurera que le projet soit mené à terme.

Individuellement, aucun style n’aurait pu compléter le projet. Mais ensemble, ils y arriveront.

Voilà donc une brève introduction aux styles de personnalité. Utilisez-vous les styles de personnalité dans votre travail? En quoi diffèrent-ils de ces concepts?

D’autres billets qui pourraient vous intéresser
Showing 8 comments
  • Emmanuelle Ares
    Répondre

    Excellent billet! Il est rare qu’on trouve une telle générosité dans l’explication de ces concepts. J’utilise les couleurs et la méthode de Solange Cormier pour déterminer les types de communications et de personnalité, d’abord pour faciliter le travail d’équipe, améliorer les communications internes patron-employé et employé-patron, et aussi pour le ciblage des clientèle en commerce de détail.
    Sans entrer des les tests complexes, mon approche est de sensibiliser les entrepreneurs, leurs employés et les vendeurs à l’impact de leur style de communication sur l’efficacité de la réception du message.
    On m’a dit notamment que j’avais permis ainsi de désincarner les communications dans une entreprise. Dans une autre, un gérant caractériel a suggéré que chacun porte un ruban de « sa » couleur afin qu’il ajuste sa façon de communiquer.
    Jumelé avec une formation sur l’approche client, tout le monde se met à ramer dans le même sens en se concentrant sur la satisfaction du client et sur l’atteinte des objectifs de l’entreprise plutôt que sur leurs convictions personnelles. L’ambiance et l’auto-valorisation s’en trouvent grandement améliorées.
    Merci encore! Au plaisir de vous lire et relire!

  • Marc-André
    Répondre

    Merci pour les bons mots Emmanuelle!

    Effectivement, les styles de personnalité/communication sont selon moi, un must, en entreprise, et dans la vie en générale!

    N’hésitez pas à partager vos commentaires!

  • Anne-Marie Miron
    Répondre

    Merci ! Tres interessant comme billet.

  • Maryse Daigneault
    Répondre

    Bonjour, existe-t-il un questionnaire sur internet pour découvrir notre type de personnalité??

  • Marc-André
    Répondre

    Bonjour Maryse, il y en a plusieurs, en voici un gratuit:
    http://www.16personalities.com/free-personality-test

  • Jack
    Répondre

    Bonjour!

    Merci pour votre billet, il m’a beaucoup aidé!

    J’aurais une question sur l’Objet par rapport à cette phrase : ‘Les gens en haut sont intéressés par l’objet, les choses. Pas les gens. Ils sont généralement plus froids, et pensent beaucoup, parlent peu.’

    Que voulez-vous dire exactement? L’objet peut-il être un objectif de travail?

    Merci d’avance,

    Cordialement,
    Jack

    • Marc-André
      Répondre

      Bonjour Jack, et merci pour les bons mots. Oui l’objet peut être un objectif. Surtout pour les Fonceurs (en haut à droite). Ces derniers sont très axés « résulats ». Seul l’atteinte de l’objectif compte pour eux. Les analytiques quant à eux (en haut à gauche), seront plutôt intéressés par les processus, les systèmes, les chiffres, pas nécessairement les résultats ultimes. Mais les processus, les systèmes, les chiffres, ce sont tous des « objets ».

      Espérant que ça aide votre réflexion. Bonne journée !

Laisser un commentaire

La retraite corporative Karelab 2014