Marc-André Lanciault entrepreneur numérique illuxi amplio

3 idées pour profiter de ses vacances d’entrepreneur

Partagez ce billet

C’est en lisant le dernier billet de Steph Guérin sur les vacances d’entrepreneur que j’ai eu le goût d’écrire sur le même sujet. C’est drôle, il commence son billet avec: « Je m’étais dit que j’écrirais un billet sur les vacances d’entrepreneur pendant mes vacances ». Je m’étais dit exactement la même chose il y a quelques semaines :).

D’abord, je suis incroyablement reconnaissant: ça fait près de 2 ans maintenant que j’ai le loisir de prendre des vacances. Oh, j’en ai toujours pris! Mais j’en ai fait plusieurs devant mon ordinateur, 12 heures par jours, pendant que les enfants se baignaient et que ma femme sacrait.

Voici 3 éléments qui m’ont aidé à prendre des vacances que j’apprécie vraiment.

1- Déléguez, déléguez, déléguez

Depuis fin 2012, les choses ont changé. L’équipe a commencé à s’agrandir, j’ai commencé à déléguer. J’en parlais justement dans ce billet l’année dernière: Je ne suis plus indispensable et j’en suis fier!

La première règle pour pouvoir prendre des vacances (et pour faire croître l’entreprise d’ailleurs ;)): Déléguez, déléguez, déléguez. Si vous croyez ne pas être bon la-dedans, changez votre croyance. Et commencez maintenant. « Practice makes perfection! ».

2- Le Work-Life Blend

Avec le temps, j’ai arrêté d’être rigide sur le fait que je voulais absolument couper le bureau de ma vie pendant 1 ou 2 semaines. Ça ne marche pas comme ça. La business, ça fait partie de mon identité. Je n’ai pas une « job » ou une « carrière ». J’ai une vie. Il n’y a pas de conciliation travail-famille. Il n’y a pas des moments où je travaille et des moments où je suis avec ma famille. Tout ça fait partie d’une seule et même chose: ma vie.

Tout comme Philippe R. Bertrand qui en parle dans son billet Père de famille et entrepreneur, je pratique le style de vie Work-Life Blend:

Cette philosophie que j’ai adoptée sans le savoir et qui nous pousse à ne jamais être complètement en congé ou au travail. En gros, il s’agit de savoir tirer le maximum de son temps, ce qui est probablement l’un des plus beaux avantages de la vie d’entrepreneur. Votre fils a un tournoi de hockey un lundi matin? Prévoyez un appel conférence de l’entrée de l’aréna, puis, prenez le temps d’aller l’encourager. Vous pourrez ensuite rattraper votre précieuse heure de travail quand il sera couché. Vous devez aller en voyage d’affaires à Orlando? Amenez la famille et allongez d’un weekend à Walt Disney World! Quand vous réussirez à passer facilement d’un mode à l’autre, vous verrez tout le temps qui s’offre à vous!

Donc même en vacances, je reste flexible. Je comprends qu’il est possible que j’aie 1 ou 2 courriels à envoyer, ou que quelque chose requière mon attention 1h ou 2. En contrepartie, si je suis en train de jouer avec mon fils ou avec ma fille, je ne regarderai pas mes courriels et je vais laisser le téléphone sonner. Il n’y a rien qui ne puisse pas attendre 1 heure ou 2.

3- Changer d’activité

Mon mentor disait:

Être en vacances, c’est changer d’activité

Dans la vie de tous les jours, il y a ma routine du matin, la routine du matin avec les enfants, le standup meeting au bureau, les appels conférences, les One on One, les défis, les crises, les démos, les réunions pour ci ou pour ça, puis il y a le crossfit, les devoirs, les douches des enfants, l’histoire avant le dodo. Et on recommence le lendemain.

Être en vacances, c’est changer d’activité. Changer la routine, ou la faire dans un autre ordre, en enlevant et en ajoutant des éléments. C’est écrire un billet de blogue au bord de la piscine (avec une vue comme cette photo en haut à droite :)). C’est manger dans un nouveau resto. C’est changer d’environnement. C’est faire une nouvelle activité sportive. Au fond, c’est brasser notre état d’esprit, brasser notre tête et notre coeur pour être encore plus ouvert à tout ce que la vie a à nous offrir.

Au final

Dans tous les cas, prendre des vacances, c’est important. On a besoin de recharger les batteries. D’ailleurs, vaut mieux le faire avant que les batteries soient mortes, car c’est dans ces situations qu’on prend des mauvaises décisions.

Et vous, prenez-vous des vacances ? Comment les vivez-vous ? Qu’est-ce qui vous aide ? Au plaisir de vous lire !

D'autres billets qui pourraient vous intéresser

600 000 $ pour utiliser l’intelligence artificielle dans notre LMS illuxiLearn

Ça faisait 2 ans qu’on travaillait sur ce projet. L’objectif était clair: utiliser l’intelligence artificielle afin de permettre à nos utilisateurs …

La simplicité

Durant une ride de vélo récemment, j’écoutais Simple Man, de Lynyrd Skynyrd. Peut-être que c’est la quarantaine, peut-être que c’est …

illuxi Team

2 ans après

Une collègue de travail nous partageait une publication de Marco Bérubé aujourd’hui. Et ça m’a rappelé qu’il y a 2 …

Les images ne se centrent pas lorsqu'on utilise Gutenberg sur un site où Elementor est utilisé

Les images ne se centrent pas lorsqu’on utilise Gutenberg sur un site où Elementor est utilisé

Il m’a fallut du temps avant de m’habituer au « nouvel » éditeur de WordPress Gutenberg. Je sais, je fais …

Gestion de crise Covid-19

6 actions que nous avons prises pour vivre cette tempête

Je suis de nature calme. Et optimiste aussi. Devant n’importe quelle embûche, je réagis généralement bien, en me disant que …

Être entrepreneur

Être entrepreneur

Ce matin j’ai partagé cet article du site Les Affaires sur Facebook. Dans le commentaire accompagnant le post, je me …