dans Le bonheur

Pour ceux qui connaissent ce blogue, vous savez déjà qu’un de mes champ d’intérêts est évidemment le bonheur. Plus particulièrement, la science du bonheur. Je ne crois pas en la pensée magique. Je crois pas en un « Secret » caché qui, une fois révélé, transforme notre vie en un compte de fée. Par contre, je crois au pouvoir de la discipline. La discipline de faire les efforts qu’il faut pour favoriser le bonheur dans nos vies.

Depuis l’émergence de la Psychologie Positive à la fin des années 1990, les études sur ce qui cause le bonheur ont explosé. Une nouvelle science était née: la science du bonheur.

Je suis tombé récemment sur cette infographique qui résume tout plein d’études scientifiques vraiment intéressantes. Enjoy!

Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il une statistiques la dedans qui vous a marqué, surpris ?

D'autres billets
Comments
  • Erik
    Répondre

    Marc-André,

    Fort intéressant. M’étonne la stat (pour répondre à ta question) sur les bébés: avoir un enfant réduit le bonheur de 0,24%. Pour le nouveau papa que je suis (9 mois), la chose me surprend: Marie Géraldine enrichit considérablement la pointe de la pyramide de Maslow, Life Purpose.
    Aussi : les gens les plus heureux vivent dans des pays plutôt nordiques (à l’exception de l’Australie), mais chez les enfants, les trois premiers pays sont du sud — et de l’Amérique latine. Tiens tiens.
    Et comment peut-on être si optimiste au Nigéria, au Mexique et à Puerto Rico?
    Fort intéressant, cette infographie. Merci de la faire connaître.

    Érik

Leave a Reply

Le pouvoir des mots